Agrégateur de flux

Bonjour,

J'ai pratiqué un an d'escrime épée il y a fort longtemps...

A présent je suis à la recherche d'un club pratiquant l'escrime de duel sur rapière/fleuret vers Nancy pour prise d'informations.

Cordialement

Statistiques: Posté par maxdive — Mer 23 Aoû 2017 16:29

Nouvelle numérisation PALAS : A la baïonnette ! Chargez ! par Albert Ledent A la baïonnette ! Chargez ! – Albert Ledent – 1912

Cet article Nouvelle numérisation PALAS : A la baïonnette ! Chargez ! par Albert Ledent est apparu en premier sur FFAMHE.

Les vidéos continuent sur la page Facebook d'Art of Fencing (https://www.facebook.com/pg/ArtOfFencing2.0/) et dans un autre sujet sur le forum: viewtopic.php?f=7&t=899

Statistiques: Posté par Alexander Pierre — Lun 21 Aoû 2017 08:17

Les vidéos d'analyse reprennent avec un breakdown du schielhau publié il y a quelques jours: https://www.facebook.com/ArtOfFencing2. ... 556822494/

ps: normalement, vous devez pouvoir voir les vidéos même sans avoir de compte FB...je pense

Statistiques: Posté par Alexander Pierre — Dim 20 Aoû 2017 15:53

Vidéo du jour:

L'amiral Ackbar reconnaitrai ce durchlauffen : https://www.facebook.com/ArtOfFencing2. ... 880188695/

Statistiques: Posté par Alexander Pierre — Sam 19 Aoû 2017 14:25

J'oubliais:

J'ai aussi partagé un extrait de mon atelier de lutte donné à Nantes en 2013 dans lequel j'avais partagé un exercice pour travailler la sensibilité du corps au sol: https://www.facebook.com/ArtOfFencing2. ... 759362674/

L'atelier complet:

[youtube]https://youtu.be/wEKtxtPBzUg[/youtube]

Statistiques: Posté par Alexander Pierre — Sam 19 Aoû 2017 08:36

Salut à tous,

Pour ceux qui ne sont pas sur FB, je partage les vidéos que je fais maintenant sur une nouvelle page (Art of Fencing).

Art of Fencing est une plateforme sur laquelle Diana, Gaetan et moi partageons nos idées, actualités, projets, ceux des amis et plus généralement tout ce qui nous inspire dans la pratique et l’enseignement de l’escrime et des AMHE. Comme le nom ne l'indique pas, je poste aussi des trucs de lutte .

Concernant les vidéos faites maison, j'ai repris le travail avec à terme 3 types de vidéos: des courtes (qq sec, juste pour partager un geste cool), des vidéos analytiques (comme les 8 faites sur la page FB et la chaine youtube d'AMHE Paris et partagées sur le forum ici: viewtopic.php?f=7&t=869) et des vidéos explicatives plus longue (sorte d'atelier).

Pour l'instant, je me suis surtout concentré sur les vidéos courtes. Voici ce que j'ai mis en ligne depuis le lancement de la page (1 à 2 par semaine, au gré de ce qui me passe dans les mains):

Un contre-temps de folie de Victor Lavialle (AMHE Paris), il attaque, dans son attaque son adversaire contre-attaque, Victor va parer la contre attaque, riposter (touche)...et même parer la seconde contre attaque hors temps de son adversaire après avoir touché, monstrueux (c'était la dernière touche du Paris HEMA Open 2017 dans la finale par équipe): https://www.facebook.com/ArtOfFencing2. ... 022437281/

Un nachreisen super bien amené avec un jeu de jambe approprié par Guillaume Laisney (AMHE Paris)...fort heureusement la remise de son adversaire ne touche qu'un bout pendant de tissu : https://www.facebook.com/ArtOfFencing2. ... 161941967/

Un durchlauffen par Guillaume Laisney (AMHE Paris): https://www.facebook.com/ArtOfFencing2. ... 548445695/

Un échange énorme avec des parades/ripostes multiples par Benjamin Szewczuk (SA-EA / AMHE Paris): https://www.facebook.com/ArtOfFencing2. ... 137172936/

Un schielhau...suivi d'une entrée en lutte par moi: https://www.facebook.com/ArtOfFencing2. ... 020317381/

J'ai aussi fait deux vidéos courtes avec un minimum d'explication:

Une contre-riposte par Benjamin Szewczuk (SA-EA / AMHE Paris): https://www.facebook.com/ArtOfFencing2. ... 228271827/

Deux contres à la lutte dans le même échange par Federico Dall'ollio (Sala d'arme dell'Appeso), un avec l'épée, l'autre avec de la lutte. Vraiment cool, belle maitrise du placement de corps: https://www.facebook.com/ArtOfFencing2. ... 138145836/

Statistiques: Posté par Alexander Pierre — Sam 19 Aoû 2017 08:32

Bonjour,
je mets une rapière à la taza en vente. cette arme correspond aux normes requises pour l'entrainement, acier "ressort" au carbone, flexibilité, bout arrondit, etc... Aussi, un Gambison à vendre. Rapière 350€ hors frais d'envoi- Veste 100€ idem hors frais. Je ne consulte pas le forum (mea culpa) très souvent, alors voiçi mon mail direct : pierard.d@gmail.com Merci d'avance. Bien à vous, D.PIERARD
P.S. Les fichiers photos semblent trop "lourd" pour le site, n'hésitez pas à demander et je vous envoi tout ça ipso facto.

Statistiques: Posté par Dominique PIERARD — Ven 18 Aoû 2017 11:19

Yawp.

Statistiques: Posté par DoK — Jeu 17 Aoû 2017 11:19

Salut,

Chatlune a écrit:
Attention je parle bien du couteau, pas du stylet/pic-à-glace médiéval conçu pour percer les armures, c'est très intéressant, et je sais qu'il y a des manuscrits, mais c'est pas la même chose.


Les traités de dagues ne sont pas orientés "combat en armure" , sf quand spécifiquement on étudie un manuel de combat armuré du type "gladiatoria".

Tu as plusieurs façon de tenir ta dague : en "pique à glace" (pour le "ober stich" avant tout) mais aussi "pointe vers le haut" pour estoquer de haut en bas (hunter stich)

Si tu t'intéresses de plus près à la dague (Wallerstein, Fiore, Vadi, Talhoffer, Goliath, Glagow fechtbuch, Falkner, Lignitzers, Huntfeltz, Meyer...) , tu trouveras de nombreuses techniques tout à fait transférables et efficaces au couteau, à mon avis. (blocage main gauche+ vrillé du poignet, rabattement, engouffrement, blocage main droite, blocage mains croisées, renversement par le cou, bouclier haut et bas..etc..etc).
Par contre, il est possible que la lame du couteau dont tu parles t'empêche de faire des techniques de "jeu de lame" ("pince", désarmements divers de lame à lame...encore que la longueur de la lame du couteau dont tu parles est de 18cm, la lame d'une dague médievale type 4 regenyei 31 cm, donc il y a pas mal de blocages de lame adverse qui fonctionneront.

Enfin, si tu veux développer un entraînement au couteau type "marine US" avec beaucoup de feintes, de fausses attaques, d'estafilades ou d'entailles, sache que les manuels ne semblent pas nous entraîner à ce type d'assauts, mais plutôt à des attaques franches avec neutralisation immédiate de l'adversaire.

Voilà...le combat à la dague médiévale est bien plus riche que l'image qu'on en a : "Celui qui maîtrise l'Art du combat à la dague maîtrise une bonne part de l'Art des armes "...c'est pas moi qui le dit, mais un certain......Fiore de Liberi !

Statistiques: Posté par fabien du Mans — Dim 13 Aoû 2017 23:05

Hello!

Je m'appelle Nicolas. J'ai commencé les AMHE il y a quelques années à Dijon (De Taille et d'Estoc) et à Quetigny (Les Choses aux Poings)
Je suis un peu un touche à tout (épée longue, rapière, dague, sabre, lutte, canne, boxe...).

J'ai déjà eu l'occasion de croiser pas mal d'entre vous sur des stages en France et à l'international...

Au plaisir de vous (re)voir sur des events !

Statistiques: Posté par nikko zappa — Dim 13 Aoû 2017 10:39

L'intégralité du livre 1, dédié à l'escrime, est à présent disponible. La traduction du second livre, qui traite de l'art du duel, n'est pas encore commencée. Mais comme les deux livres sont indépendants, cela n'est pas vraiment important pour pratiquer l'escrime.

http://dagorladescrime.uthar.net/index. ... es.Saviolo

Statistiques: Posté par Andreas — Dim 6 Aoû 2017 19:58

Hello tous le monde !

Le couteau a toujours été un outil majeur, un ami intime de nos poches depuis des époques reculées, et à l'occasion un arme redoutable. Si on observe le Kali en Asie du sud, ou plus récemment le Tolpar en Russie ( créé en 1983 par un ancien du KGB apparemment ), où est donc passé notre art du combat au couteau en Europe ? Est-ce qu'il existe ? Il n'a pas l'excuse qu'ont les épées de s'être faites destituer par les armes à feu ( les soldats actuels en trimbalent tous un d'ailleurs ). De nombreuses personnes en utilisent tous les jours pour leurs activités du quotidien, et qui ne connaît pas un ancien qui tranchaille son sauciflard du midi avec ?

J'ai du mal à trouver des infos sur le sujet. C'est presque comique parce que mes recherches se font polluer d'un nombre invraisemblable de topics et de vidéos traitant de "self-defense contre le couteau" alors que pour trouver quelqu'un qui maîtrise son utilisation, je vous dis pas la colle.

Transition transition, cela m'amène à la question suivante : Y a-t-il quelqu'un à l'Est/Sud-Est de Nancy qui s'y connait ? -Bah oui moi j'aime bien la pratique

*!* Attention je parle bien du couteau, pas du stylet/pic-à-glace médiéval conçu pour percer les armures, c'est très intéressant, et je sais qu'il y a des manuscrits, mais c'est pas la même chose. Sans être représentatif vu la diversité des couteaux, mais histoire de donner un bon exemple de couteau outil/arme : le ka-bar usmc.

A part ça, un merci à ce forum, il a fait partie des pierres qui m'ont jalonné le chemin jusqu'à la rencontre d'un nouvel ami avec qui je pratique maintenant assidûment l'épée longue. Z'êtes cool. Vouala.

Sur ce, bon mois d'août à tous !

Mooncat

Statistiques: Posté par Chatlune — Jeu 3 Aoû 2017 23:07

Hello tous le monde !

Le couteau a toujours été un outil majeur, un ami intime de nos poches depuis des époques reculées, et à l'occasion un arme redoutable. Si on observe le Kali en Asie du sud, ou plus récemment le Tolpar en Russie ( créé en 1983 par un ancien du KGB apparemment ), où est donc passé notre art du combat au couteau en Europe ? Est-ce qu'il existe ? Il n'a pas l'excuse qu'ont les épées de s'être faites destituer par les armes à feu ( les soldats actuels en trimbalent tous un d'ailleurs ). De nombreuses personnes en utilisent tous les jours pour leurs activités du quotidien, et qui ne connaît pas un ancien qui tranchaille son sauciflard du midi avec ?

J'ai du mal à trouver des infos sur le sujet. C'est presque comique parce que mes recherches se font polluer d'un nombre invraisemblable de topics et de vidéos traitant de "self-defense contre le couteau" alors que pour trouver quelqu'un qui maîtrise son utilisation, je vous dis pas la colle.

Transition transition, cela m'amène à la question suivante : Y a-t-il quelqu'un à l'Est/Sud-Est de Nancy qui s'y connait ? -Bah oui moi j'aime bien la pratique

*!* Attention je parle bien du couteau, pas du stylet/pic-à-glace médiéval conçu pour percer les armures, c'est très intéressant, et je sais qu'il y a des manuscrits, mais c'est pas la même chose. Sans être représentatif vu la diversité des couteaux, mais histoire de donner un bon exemple de couteau outil/arme : le ka-bar usmc.

A part ça, un merci à ce forum, il a fait partie des pierres qui m'ont jalonné le chemin jusqu'à la rencontre d'un nouvel ami avec qui je pratique maintenant assidûment l'épée longue. Z'êtes cool. Vouala.

Sur ce, bon mois d'août à tous !

Mooncat

Statistiques: Posté par Chatlune — Jeu 3 Aoû 2017 22:50

Et hop! je vous en ai déjà parlé plein de fois, et le voilà enfin :

Traité d'escrime, Pointe et Contre-pointe, publié en 1884 à Paris chez Rouveyre et Blond
Un traité en deux parties, la première sur l'épée et la deuxième sur le sabre.
La "contre-pointe" est ici un terme abstrait, puisque l'auteur précise rapidement que l'usage de la pointe au sabre, c'est bien, mais c'est pas le seul. il se rapproche, techniquement parlant, du traité de Valville, sans le côté "slave" de ce dernier.
Il ressemble pas mal à la méthode ministérielle de 1875, celle du Ministère de la Marine et des Colonies, établie par Joinville.
Une originalité de ce traité est la présence d'exercices d'entraînement adaptés à l'escrime (selon Brunet, bien sûr!). C'est suffisamment rare pour être noté, la plupart des auteurs n'abordant pas la question de l'échauffement, ou se contentent de renvoyer vers d'autres manuels dédiés.
La pédagogie est intéressante, la progression est claire même si l'auteur utilise visiblement volontairement des mots compliqués "pour faire genre", ce qui rend la compréhension parfois pas évidente.
Le plus intéressant reste la destination de son traité : contrairement à beaucoup de ses semblables, Brunet ne destine pas son escrime à une pratique militaire directe, laissant à penser par l'usage maîtrisé d'un flou quant à la destination de l'escrime, comme Tinguely, Valville et les autres qu'il s'agit d'une "escrime de guerre". Là, Brunet explique clairement et sans détour que cet exercice est idéal pour former le corps et l'esprit aux valeurs de la guerre, mais pas directement à la guerre. (Cette distinction ne vous parlera peut être pas, mais ça fait faire des palpitations à mon petit cœur de presque-historien de l'escrime de guerre! XD)

https://drive.google.com/file/d/0ByGICcee2dhNVFRDOXZyUk8zZEU/view?usp=shari…

Statistiques: Posté par Ju. — Mer 26 Juil 2017 07:17

Super Laurent! N'hésite pas à profiter de la période estivale pour communiquer un max sur le sujet (flyers, sites, mairie, etc.).

Statistiques: Posté par Romudlog — Mar 25 Juil 2017 11:50

Ça y est, on démarre à la rentrée !
Pour l'instant on est quatre mais on risque fort de doubler très prochainement.
N'hésitez pas à nous contacter via notre Facebook (lien plus haut) ou directement sur mon e-mail : laurent.bouger@gmail.com

Statistiques: Posté par Laurent 56 — Mar 25 Juil 2017 07:33

Pour clarifier les choses devant des confusions fréquemment rencontrées:

Le suffixe "Do" signifie "voie" (dans le sens d'une technique de combat adaptée aux exigences de la vie moderne et visant à un développement spirituel/harmonieux du pratiquant) alors que "Jutsu" fait davantage référence à la technique ancestrale.

Ainsi:
- Jujitsu, ensemble des techniques d'autodéfense visant à neutraliser un ou plusieurs adversaires par le biais de percussions, projections, clés.
- Judo, adaptation de ces techniques afin d'éduquer le pratiquant avec un code moral ainsi qu'un règlement propre (saisies réglementaires, suppression des percussions et de la plupart des clés, nombre de points selon la partie du corps qui touche le sol, techniques interdites et plus enseignées, etc.)

- Kenjutsu, ensemble de techniques visant à user de son sabre pour neutraliser un (ou plusieurs) assaillant également armé d'un sabre
- Kendo, adaptation de ces techniques afin d'éduquer le pratiquant et visant à retranscrire le duel à l'épée avec un maximum de sécurité (matériel adapté, zones de touches restreintes, nombre de points selon la partie du corps touchée, techniques interdites et plus enseignées, comme les projections, les saisies, les tsukakashiras, etc.)

- Iaïjutsu, ensemble de techniques visant à dégainer son sabre afin de neutraliser dans le même temps un ou plusieurs assaillants éventuels.
- Iaïdo, ensemble de katas simulant la neutralisation d'un ou plusieurs assaillants éventuels par le dégainement du sabre, codifiées afin de chercher à unifier mouvements, déplacements et respiration (la fameuse notion de "kikentaï", propre à susciter l'apaisement du pratiquant lorsqu'il cherche à l'appliquer)

Et il existe d'autres exemples (comme la différence entre aïkijutsu et aïkido) ...

En définitive, c'est un peu abstrait mais il faut retenir que les "JUTSU" (arts anciens) visent plutôt à neutraliser (cqfd: tuer/démembrer) un ou plusieurs assaillants sans autre considération pratique tandis que ces techniques transformées et adaptées à l'ère moderne, les "DO" (arts nouveaux), visent plutôt à se préserver et préserver l'autre en adoptant une réponse proportionnée et en cherchant plutôt à se vaincre soi-même (avant de chercher vaincre l'autre) afin d'éviter le conflit autant que possible.

Statistiques: Posté par Romudlog — Lun 24 Juil 2017 13:46

Ça y est, sur Facebook...
Merci pour la création de page.
Ça ne bouge pas de trop pour l'instant, mais bon, on est en juillet...

Statistiques: Posté par Laurent 56 — Mer 19 Juil 2017 14:51

Non c'est différent. A priori, le kenjustu c'est la technique du sabre dans son ensemble, le kendo c'est plus ou moins le sport de combat, et l'iaïdo je dirais l'aspect spirituel de la pratique du sabre.

Tu es dans quel coin Dalaran ?

Statistiques: Posté par Chatlune — Dim 16 Juil 2017 18:21

Pages